Parc national Hwange

Situé à seulement 2h de route des chutes Victoria, Hwange est non seulement facilement accessible mais il est surtout le plus grand parc du Zimbabwe. Ce qui fait sa renommée, ce sont les fameux Big 5 qu’il abrite ainsi que sa très grande population d’éléphants ! A quelques pas du désert du Kalahari, les paysages alternent ici entre vlei et forêts de mopane. Beaucoup de points d’eau et d’aires d’observation sont aménagés. Et côté installations, on est ici un peu comme à Kruger. Mais les plus aventuriers préfèreront privatiser un site de pique-nique pour camper la nuit au milieu des bêtes !

Diversité des espèces

Quantité d’animaux

Beauté des paysages

Quels animaux observer à Hwange ?

Cet immense parc abrite plus de 100 espèces différentes de mammifères et environ 400 d’oiseaux. De quoi occuper ses journées ! A Hwange, on ne cherche donc pas seulement les Big 5 (lions, léopards, éléphants, buffles et rhinocéros). On vient aussi pour voir des hyènes tachetées et brunes, des guépards et tout plein de jolies antilopes comme les cobes des roseaux, les gemsboks, les hippotragues noirs, les antilopes rouannes ou même les sassabis. Avec de la chance, vous trouverez peut-être même les très recherchés lycaons !

Des points d'eau artificiels

Beaucoup de points d’eau sont ici alimentés artificiellement afin de soutenir la faune du parc au travers de la saison sèche. Mais lorsque nous y sommes allés au mois de novembre, les pluies tardant à venir, ces petites oasis ne suffisaient plus à sauver tout le monde. On a vu une quantité folle de carcasses d’éléphants. Bien souvent il s’agissait de petits qui, approchant des points d’eau complètement déshydratés et affaiblis, avaient dû être la proie des lions. Un spectacle bien triste…

Braconnage et chasse aux trophées

Le Zimbabwe et Hwange n’échappent malheureusement pas aux braconniers. Il arrive régulièrement que des plans d’eau entiers soient empoisonnés, décimant des familles d’éléphants. Mais parfois, tout se fait dans la légalité. Vous vous rappelez du lion Cecil qui avait été tué en 2015 par un dentiste américain envieux de sa belle crinière noire ? C’était ici, à Hwange ! Ce denier l’avait attiré hors du parc avant de l’abattre. Et comme il avait reçu un permis, il n’a donc pas été embêté par la justice. Le Zimbabwe fait malheureusement parti des 28 pays africains autorisant la chasse aux trophées.

Ce qu’on a le plus aimé : les plateformes d’observation qui surplombent certains points d’eau. Armés de nos jumelles, on pourrait y passer des heures pour observer les oiseaux les pattes dans l’eau et regarder les mammifères défiler.

Ce qu’on a le moins aimé : les forêts de mopane très denses dans lesquelles les animaux se cachent.

Infos pratiques

Combien de temps passer à Hwange ?

minimum 3 jours

Hwange se découpe en trois secteurs :

  • Main Camp, partie la plus développée du parc
  • Sinamatella qui surplombe vallées et rivière
  • Robins, ancien terrain privé qui réunit une grande variété de paysages

Prévoyez idéalement une journée pour chaque partie du parc ainsi qu’une pour le long transfert d’un bout à l’autre.

Frais d’entrée à Hwange

10 USD /personne /jour si vous dormez dans le parc sinon 20 USD
10 USD /voiture pour 5 jours

Où dormir à Hwange ?

  • dans les campings publics des camps principaux
  • sur des aires de pique-nique que l’on peut privatiser pour y camper la nuit
  • en bungalow
  • dans un lodge privé

Zimparks est le gestionnaire des logements publics du parc.

Quoi faire à Hwange ?

  • du self-drive
  • partir en game drive avec des rangers
  • observer les animaux aux points d’eau depuis les nombreuses plateformes aménagées
  • marcher avec des rangers à la découverte de la savane

Gonarezhou

Kazuma Pan