Le Rhinocéros d'Afrique

Une corne maudite

Qui est le rhinocéros d’Afrique ?

Nom scientifique

Diceros bicornis
(rhinocéros noir)

Ceratotherium simum
(rhinocéros blanc)

Régime alimentaire Herbivore
(Herbe, branches,…)

Cri

Barrissement

Poids 

Rhinocéros noir :
700 – 1 400 kg

Rhinocéros blanc :
1 400 – 3 600 kg

Taille

de 1,30 m à 1,90 m
au garrot

Espérance de vie

40 à 50 ans

Noir ou blanc ?

Contrairement à ce que sous-entendent leurs noms, ce n’est pas la couleur qui permet de distinguer un rhinocéros noir d’un blanc. Mais plutôt sa bouche. Alors que les rhinocéros noirs ont une lèvre supérieure pointue, les rhinocéros blancs ont une bouche large et aplatie sur le devant. Et si vous avez encore un doute, sachez que les rhinocéros blancs ont également une bosse sur le cou et marchent la tête basse contrairement à leurs congénères qui gardent toujours la tête haute !

Les rhinocéros noirs, ce sont les solitaires du lot. Les mâles établissent leur dominance même s’ils ne possèdent pas de territoires.  Ils se tolèrent dans les zones à forte densité mais ailleurs, ils peuvent se montrer très agressifs.
Ils vivent dans des zones broussailleuses et boisées, à l’abri du regard des autres. Et quand il s’agit de manger, ils préfèrent les brindilles, les branches basses, les feuilles ou encore les racines qu’ils déterrent à l’aide de leur corne.

A l’inverse, le rhinocéros blanc est lui plus sociable. Généralement seul, il peut  aussi être observé en petit groupe. Les mâles dominants ont chacun leur territoires marqués au moyen de dépotoirs (zones où ils font leurs besoins), de flaques d’urines ou encore d’arbres frottés. Ils les patrouillent régulièrement et les défendent farouchement. Tant que les autres mâles montrent leur soumission, ils les tolèrent !
Les rhinocéros blancs préfèrent vivre dans la savane, là où l’herbe est courte, mais avec toutefois quelques épaisses zones de buissons pour se cacher et s’abriter. Et côté nourriture, ce qu’ils aiment eux, c’est brouter de l’herbe.

40 km/h

C’est la vitesse à laquelle le rhinocéros peut courir lorsqu’il charge. Gare à l’impact !

Les femelles rhinocéros ont elles un fonctionnement un peu différent. Elles occupent de vastes domaines qui se recoupent et se déplacent à travers les territoires de différents mâles. Leur période gestation est d’environ 1 an et 3 mois. Période à l’issu de laquelle elles n’ont qu’un seul petit. Ce dernier reste aux côtés de sa mère jusqu’à l’âge de 2-4 ans.
Un autre bon moyen de différencier des rhinocéros blancs des noirs, c’est le comportement des jeunes. Généralement, les bébés rhinocéros blancs marchent devant leurs mères alors que les bébés rhinocéros noirs marchent plutôt derrière, voire à côté.

Où voir le rhinocéros d’Afrique ?

Cette carte est interactive, n’hésitez pas à la survoler.

Pays dans lesquels il existe des populations de rhinocéros d’Afrique sauvages

Pays dans lesquels nous avons déjà observé des rhinocéros d’Afrique sauvages

Comment observer le rhinocéros d’Afrique ?

Pas facile de croiser un rhinocéros d’Afrique. Ces mammifères vivent aussi bien le jour que la nuit mais, comme bon nombre d’animaux dans la savane, ils souffrent de la chaleur. Du coup, aux heures les plus chaudes de la journée, les rhinocéros restent généralement couchés dans une épaisse végétation, au frais.
Vous aurez donc plus de chance d’en observer au petit matin ou en fin d’après-midi lorsqu’ils se nourrissent ou à proximité de points d’eau. Ils n’en vivent jamais très loin.

Notre conseil : Les dépotoirs sont un bon indicateur de la présence de rhinocéros dans les parages. Et si jamais vous avez l’opportunité de marcher dans la savane avec un guide/ranger, cherchez les empreintes de pattes qui n’ont que trois doigts ! Elles sont caractéristiques de nos amis rhinocéros.

Le rhinocéros d’Afrique est-il
en danger ?

Estimation de la population mondiale de rhinocéros blancs vivant
à l’état sauvage :

Estimation de la population mondiale de rhinocéros noirs vivant
à l’état sauvage :

Quelle sont les causes ?

La première cause de déclin des rhinocéros d’Afrique est le braconnage. Ces dernières années, la demande de cornes de rhinocéros au marché noir a explosé, entraînant avec elle une forte hausse du braconnage.
D’un côté, il y a la Chine et le Vietnam qui attribuent aux cornes de rhinocéros des vertus médicinales. Déjà utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise, les cornes sont aujourd’hui considérées comme des remèdes pour soigner le cancer, bien qu’aucune étude scientifique n’ait été réalisée.
De l’autre, il y a les pays du Moyen-Orient qui se servent des cornes pour fabriquer des manches de poignards de cérémonie.

La deuxième cause de déclin est la guerre et les troubles civiles qui règnent dans certains pays d’Afrique. Les cornes représentent alors un moyen facile pour les habitants de se procurer des armes ou de l’argent pour faire face à la pauvreté. D’autant plus que dans un tel contexte, le gouvernement ne consacre que très peu de ressources à la préservation de la nature et des animaux.

Une corne à prix d’or…

Le kilo de corne de rhinocéros coûte aujourd’hui plus cher que le kilo d’or ! Pourtant une corne de rhinocéros est faite de kératine, la même matière qui constitue vos ongles ou encore vos cheveux !

Le rhinocéros noir est une espèce gravement menacée d’extinction. Si de nombreux efforts de conservation sont faits dans certaines régions (jusqu’au point de faire garder certains spécimens 24h/24h par des rangers armés de kalachnikovs !) et ont permis de maintenir jusqu’ici les populations de rhinocéros blancs stables, ils ne suffisent plus à compenser la baisse du nombre de rhinocéros noirs.
Aujourd’hui, un rhinocéros est tué toutes les huit heures. Et avec une période de gestation de plus d’un an, il est bien difficile d’inverser la tendance.

Découvrez aussi…

LION

Le plus sociable des félins

GIRAFE

L’élégante de la savane

Dites nous tout

Avez-vous aimé cette page ?

 Les autres visiteurs lui ont donné la note suivante :

Envoi
User Review
4.67 (6 votes)