Parc national Gonarezhou

Chilojo Cliffs

Situé dans le coin sud-est du Zimbabwe, Gonarezhou forme avec Kruger en Afrique du Sud et Limpopo au Mozambique un immense parc transfontalier permettant aux animaux de circuler librement au travers des frontières.
Gonarezhou qui signifie « the place of elephants » en accueille plus de 10 000 individus ! Financé par la Frankfurt Zoological Society, le parc jouit de bonnes infrastructures mais surtout travaille activement à la protection de ses espèces et en particulier des grands carnivores dont le nombre avait atteint un niveau dangereusement bas il y a quelques années.
Le parc est immense et très scénique : lits de rivière, falaises… Les points de vue sont nombreux ! Ici la végétation alterne entre forêts de mopane, grands espaces boisés et étendues quasi désertiques. En revanche, au vu de l’état des routes et le franchissement obligatoire de certaines rivières, un 4×4 nous semble indispensable.

Diversité des espèces

Quantité d’animaux

Beauté des paysages

Quels animaux observer à Gonarezhou ?

Les efforts de conservation des espèces du parc payent et aujroud’hui Gonarezhou offre tous les grands classiques d’un safari. Les éléphants sont ici rois. Avec une densité supérieure à certains pays, il faut tout de même rester vigilant car nous les avons trouvés particulièrement stressés voire agressifs avec les voitures qui passent à proximité. Certains mâles sont connus pour posséder les plus grandes défenses du pays.

Les buffles, gnous ou hippopotames sont également présents. Et nos amis zèbres des plaines, girafes du Cap et phacochères ne sont pas non plus en reste. Du côté des antilopes, on trouve ici beaucoup de nyalas qui vivent à proximité de certains campings, des raphicères de Sharpe, hippotragues noirs, grands koudous, cobes à croissant, élands… Et les rochers débordent de familles de petits damans des steppes à tâche jaune.

Gonarezhou est également connu pour abriter plusieurs meutes de lycaons réparties à travers tout le parc. Les lions, léopards et hyènes tachetées sont aussi présents en grand nombre. Et petite particularité concernant les guépards, le parc abriterait certains individus très rares, appelés king cheetah. Leur nom leur vient d’une mutation génétique changeant la forme de leurs tâches et formant même des rayures sur le dos. Leur fourrure est également plus épaisse. Malheureusement leur nombre étant très limité, leur observation reste rarissime !

Côté oiseaux, plus de 400 espèces sont recensées ici, Gonarezhou faisant même partie des sites de reproduction privilégiés du vautour oricou en Afrique australe.

Famille de damans des steppes à tâche jaune

Eléphant au Masasanya Dam

De nouveaux résidents en 2020

La bonne nouvelle, c’est que Gonarezhou accueillera au cours de l’année 2020 de nouveaux résidents : des rhinocéros noirs. Bien que sa population initiale ait été entièrement braconnée dans les années 40, et que leur réintroduction se soit soldée par un échec toujours pour les mêmes raisons dans les années 90, Gonarezhou se sent aujourd’hui prêt à tout mettre en œuvre pour défendre ses rhinocéros !

Ce qu’on a le plus aimé : les points de vue en altitude !

Ce qu’on a le moins aimé : rouler au travers des forêts de mopane sur des pistes étroites. Les éléphants y étaient bien cachés et n’appréciaient pas d’être pris par surprise.

Infos pratiques

Combien de temps passer à Gonarezhou ?

minimum 2 jours

Gonarezhou se découpe en trois parties :

  • Chipinda Pools, point d’entrée au nord du parc par lequel on accède aux célèbres falaises Chilojo. Ici les endroits pour dormir et les points de vue sont nombreux le long de la rivière Runde.
  • Save-Runde Junction, au nord-est du parc. On vient ici pour camper en toute tranquillité et profiter de la nature à la confluence des rivières Save et Runde.
  • Mabalauta, point d’entrée au sud-ouest du parc : nombreuses infrastructures et activités le long de la rivière Mwenezi.

De novembre à avril, c’est la saison des pluies et Gonarezhou ferme bon nombre de routes et d’hébergements. Seules les zones immédiatement autour de Mabalauta et Chipinda sont accessibles, sans possiblité de transfert entre les deux. Le pont traversant la rivière Runde est cassé et le niveau de la rivière rapidement trop élevé pour la franchir en 4×4.

Frais d’entrée à Gonarezhou

15 US$ /personne /nuit si vous dormez dans le parc
sinon 25 US$ /personne /jour
2 US$ /voiture /nuit si vous y dormez
sinon 5 US$ /voiture /jour

Où dormir à Gonarezhou ?

  • en camping aménagé à Chipinda, Chinguli et Mabalauta
  • en camping en toute autonomie au milieu de la nature (principalement le long des rivières)
  • en tente tout confort à Chipinda
  • en chalet à Swimuwini
  • en lodge privé à Chivirira Falls

Toutes les infos sur Gonarezhou et ses hébergements sont sur le site du parc.

Quoi faire à Gonarezhou ?

  • du self-drive
  • visiter les nombreux points de vue et zones de pique-niques pour profiter de la nature (ne manquer pas les falaises Chilojo !) et des animaux

Chizarira

Hwange

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Connaître les nouveautés du site en avant-première Suivre les évènements qui rythment notre vie de photographes Recevoir tout de suite un joli fond d'écran pour habiller téléphone ou ordinateur

Bienvenue parmi nous ! Votre fond d'écran est en route...N'oubliez pas de vérifier vos spam et délivrez-nous de cette boîte maléfique si on est dedans !

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Connaître les nouveautés du site en avant-première Suivre les évènements qui rythment notre vie de photographes Recevoir tout de suite un joli fond d'écran pour habiller téléphone ou ordinateur

Bienvenue parmi nous ! Votre fond d'écran est en route...N'oubliez pas de vérifier vos spam et délivrez-nous de cette boîte maléfique si on est dedans !