Parc national Mana Pools

Mana Pools fait partie des grands ! Ici tout est réuni pour réussir son safari : des animaux en grande quantité et des paysages sublimes. Bien que le parc soit éloigné de tout, il mérite le détour. Il est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ! Situé au nord-ouest du pays, Mana Pools vit au rythme du Zambèze, frontière avec la Zambie. Son nom lui vient des quatre bassins permanents, jadis formés par le fleuve, qui rassemblent bon nombre d’animaux. Malheureusement, lors de notre visite, la sécheresse avait pour la 1ère fois asséché la quasi-intégralité de ces piscines naturelles. Une situation difficile pour les animaux qui en dépendent.

 Ici le safari se fait aussi bien en voiture au travers de forêts, plaines désertiques et bords de fleuve qu’en canoë ou carrément à pied. Mana Pools est en effet connu pour proposer à ses touristes des safaris à pied et sans guide ! Mais ça on ne saurait vous le recommander. On est tout de même dans une zone abritant de grands prédateurs.

Diversité des espèces

Quantité d’animaux

Beauté des paysages

Quels animaux observer à Mana Pools ?

A Mana Pools, la proximité avec le fleuve en fait un lieu particulièrement accueillant pour de nombreux mammifères. Hippopotames et crocodiles barbotent dans le Zambèze pendant que les troupeaux d’herbivores viennent s’y abreuver : cobes à croissant, impalas, grands koudous, zèbres des plaines, phacochères, éléphants et buffles… C’est également dans ce parc que nous avons pu observer à plusieurs reprises des chacals à flancs rayés et des mangoustes rouges ! Les babouins chacma et vervets bleus sont comme toujours très présents à proximités des installations humaines. Côté prédateurs, on retrouve nos chers lions et léopards mais aussi hyènes tachetées et lycaons ! Il y aurait quelques guépards mais en petit nombre.
Les seules grandes absentes ici sont les girafes ! Quant aux rhinocéros, je ne suis pas vraiment sure que le parc en abrite encore…

Les passionnés d’oiseaux comme nous pourront également partir à la recherche des quelques 350 espèces présentes dans le parc : inséparables de Lilian, pintade de Pucheran, bucorve du Sud, oie-armée de Gambie, choucador de Meves, ibis falcinelle…

Inséparables de Lilian

Eléphant en plein déjeuner

Des éléphants et des buffles hors du commun

A Mana Pools, certains éléphants ne sont pas tout à fait comme les autres. Boswell, Hyrax ou encore Fred Astaire sont bien connus pour leur capacité à se lever sur leurs pattes arrières afin d’attraper les meilleures feuilles en haut des arbres !
Quant aux buffles, il n’est pas rare de croiser ici des petits groupes de vieux mâles râleurs appelés Dagga Boys, Dagga signifiant ‘sale’ !

Ce qu’on a le plus aimé : le fait que le parc s’articule autour de deux zones bien distinctes (le bord du Zambèze et Chitake Springs) très différentes en terme de végétation et de vie animale mais tout aussi belles !

Ce qu’on a le moins aimé : la longue route droite sans fin qui mène de l’entrée du parc aux infrastructures principales au bord du fleuve.

Infos pratiques

Combien de temps passer à Mana Pools ?

3 jours

Mana Pools se divise en deux parties :

  • le bord du fleuve Zambèze avec les quatre bassins mais aussi des plaines quasi désertiques. C’est partie la plus développée du parc avec les logements et bureaux de Zimparks.
  • Chitake Springs, petit jardin d’Eden, complètement isolé à l’autre bout du parc et sans aucune infrastructure. Le 4x4 est indispensable dans ce secteur.

Frais d’entrée à Mana Pools

20 USD /personne /jour
10 USD /voiture pour 5 jours

Où dormir à Mana Pools ?

  • à Nyamepi, camping avec de nombreux emplacements au bord du Zambèze
  • en camping en toute autonomie au milieu de la nature comme à Nkupe, Mucheni, Ndungu et Chitake
  • en bungalow
  • dans un lodge privé

Les logements y compris en camping sont très chers dans ce parc !

Quoi faire à Mana Pools ?

  • du self-drive
  • partir en game drive avec des rangers à la recherche de prédateurs comme les lions ou les lycaons
  • faire du canoë sur le fleuve Zambèze
  • marcher avec ou sans rangers à la découverte de la savane

Kazuma Pan

Matopo