On a visité un hôpital pour koalas !

par | 19 Avr 2019

Lors de notre 1er road trip en Australie, alors que nous approchions de Sydney, une halte s’imposait dans une petite ville du New South Wales: Port Macquarie (mais vous pouvez vous la jouer australien et dire ‘Port’ tout simplement !). Le Lonely Planet parlait d’un soi-disant hôpital pour koalas et bien que nous ne sachions pas trop à quoi nous attendre, il nous fallait voir ça de plus près. Parce qu’après tout, toute occasion de voir des koalas est bonne à prendre !

La nécessité d’un hôpital

Chaque année, l’hôpital recueille jusqu’à 300 koalas. Ces pauvres petites bêtes sont malheureusement bien souvent attaquées par des chiens, renversées par des voitures ou encore blessées dans des feux de forêt. Des bébés se retrouvent régulièrement séparés de leurs mères. Beaucoup de koalas souffrent également d’une maladie appelée Chlamydia qui affecte leur vue jusqu’à les rendre aveugles.

Heureusement, quelqu’un a eu la bonne idée de créer dans les années 70 un hôpital pour koalas. Il s’agit d’une organisation à but non lucratif, fonctionnant principalement grâce à l’aide de nombreux bénévoles. Les koalas y sont recueillis, soignés et, lorsque cela est possible, relâchés dans la nature. Cependant, comme d’une région à l’autre les koalas diffèrent d’un point de vue génétique et que la variété d’eucalyptus qu’ils mangent n’est pas non plus la même (!), il est important de toujours les ramener là où ils ont été trouvés. Pour s’en rappeler, rien de plus simple : chaque koala reçoit à son arrivée à l’hôpital en nom en deux parties. La 1ère correspond à l’endroit d’où il vient et la 2ème est un prénom choisi par la personne qui l’a trouvé (souvent le sien ou celui d’un membre de sa famille).

La rencontre avec les patients

L’hôpital est composé de salles de soin mais aussi d’enclos extérieurs dans lesquels vivent les koalas, bien accrochés à leurs eucalyptus ! Il est possible de visiter l’extérieur par soi-même mais aussi au cours d’une visite guidée menée par un·e bénévole qui se fait un plaisir de nous présenter chaque koala et sa petite histoire.

On a ainsi fait la connaissance de Westhaven Barry qui souffre d’une scoliose et d’Oxley Kaylee, alias tripode. Cette pauvre petite femelle est une vraie warrior. Elle a été retrouvée assise sur une route avec son bébé. Elle avait été percutée par une voiture et a dû être amputée d’une patte (d’où le surnom !). Mais comme si cela ne suffisait pas, elle est ensuite tombée du haut d’un arbre lors d’une tempête et est aussi maintenant borgne… Il y avait aussi un jeune koala très actif, et ça, c’est suffisamment rare pour vous mettre les photos !

Mais comme le meilleur est souvent pour la fin, c’est en approchant du dernier enclos que notre guide s’est écriée : « And now let’s meet Xavier ! He’s one of my favorite, I looooooove Xavier !! ».  Et je dois l’avouer, Xavier, il était vraiment pas mal comme koala ! Alors il est devenu notre petit chouchou à nous aussi. En fait, il faut savoir que Xavier est originaire d’une région montagneuse appelée Barrington Tops. Du coup, il a été baptisé…. suspense….Barrington Xavier, oui ! Et comme chez lui il fait plus froid, notre petit koala des montagnes possède une fourrure plus épaisse (non, il n’est pas gros !). Ses hobbies ? Manger et dormir, comme tout bon koala qui se respecte.
A son arrivée à l’hôpital, il était quasiment aveugle à cause de la maladie dont je vous ai parlé. Il passera donc sûrement le reste de sa vie à se faire dorloter au koala hospital.

Informations pratiques

Heures d’ouverture : tous les jours de 8h à 16h30 avec une visite guidée à 15h.
Prix d’entrée : c’est gratuit ! Alors n’hésitez pas à acheter un petit souvenir à la boutique.

Adopter un koala

Afin d’apporter son soutien à cette organisation, il est possible de parrainer un koala pendant un an. En quoi ça consiste ? Malheureusement, pas à ramener un koala chez soi mais l’idée est quand même sympa et ça fait une bonne action !
Vous choisissez un koala parmi tous ceux qui sont ou ont été pensionnaires de l’hôpital. Vous recevez en souvenir un certificat d’adoption, la petite histoire de votre protégé et un exemplaire de leur magazine appelé Gum Tips, qui donnent à la fois des nouvelles des patients mais aussi des informations plus générales sur les koalas.

Nous, on avait choisi Bermuda Barb, parce qu’il est trop mignon avec son petit plâtre (mais ne le dites pas à Xavier) ! Et vous, lequel choisirez-vous ?

Hello koalas

Lors de notre passage à ‘Port’, la ville s’était lancée dans un projet d’art : le « Hello Koalas sculpture trail ». 50 sculptures de koalas, chacune unique et peinte à la main par un artiste différent, avaient été réparties dans la ville. Et nous, à l’aide d’une carte, on devait les retrouver ! Même si le temps nous manquait un peu, on n’a pas résisté au défi. Voici donc nos trouvailles :

SCOOP

SANDY PAWS

CELTIC KOALA

KOALATRON

CARRAMAR

THE CYCLIST

ZIGGY

TOPIARY

GARAGE GIRL

Notre quête nous a parfois amenés à rentrer dans des boutiques juste pour prendre la photo… Je revois encore la tête du caissier chez KFC qui, croyant enfin avoir un client, nous a regardés faire notre photo et repartir. Tant pis, on assume !

Mr T

I’M NO BEAR

KIRRALEE

OCEANIA

Ces deux là étaient au koala hospital

Mais mon préféré, c’est celui-ci

SUNSHINE

BUSHBY

WILDLIFE WARRIOR

Découvrez aussi…

Nager avec des requins-baleines

Deux jours sur Rottnest Island

Dites nous tout

Avez-vous aimé cet article ?

 Les autres visiteurs lui ont donné la note suivante :

Envoi
User Review
0 (0 votes)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *