Parc national Pench

Les gypsies, seuls véhicules autorisés dans le parc

Situé au cœur de l’Inde, à une centaine de kilomètres de la ville de Nagpur, Pench est niché sur le flanc des collines de Satpura, dans l’État du Madhya Pradesh. C’est ici que R. Kipling aurait eu l’idée d’écrire le célèbre « Livre de la Jungle » après qu’un enfant ait été découvert dans un village où il avait grandi aux côté de loups ! Le livre reprend ainsi de nombreux lieux de la région, à commencer par la petite ville de Seoni qui a donné son nom au clan de loups ayant accueilli Mowgli.
Le parc est divisé en deux zones, séparées par la rivière Pench. A l’Ouest, l’accès est interdit aux touristes et les animaux bénéficient d’un véritable sanctuaire. A l’Est, on roule à bord de gypsies au travers de grandes forêts de tecks à la recherche du fameux tigre du Bengale.

Diversité des espèces

Quantité d’animaux

Beauté des paysages

Quels animaux observer à Pench ?

Pench regroupe une forte concentration d’herbivores avec de nombreux cerfs axis, sambars, gaurs ou encore antilopes nilgauts. On y observe aussi une grande quantité de chacals tout au long de la journée et, avec un peu de chance, des chiens sauvages d’Asie, les dholes. Leur comportement social rappelle beaucoup celui de leurs cousins d’Afrique, les lycaons. Le parc abrite aussi des hyènes et des loups mais leur observation reste très rare. En revanche, les semnopithèques entelles et macaques rhésus se trouvent eux facilement, généralement à proximité des pistes et toujours dans des poses plus rigolotes les unes que les autres.
Côté félins, ce sont ici les tigres du Bengale que l’on vient voir avant tout. Leur population a augmenté ces dernières années (ce n’est pas la nourriture qui manque !) pour atteindre une quarantaine d’individus. Nous avons eu la chance d’en observer sept en deux journées de safari. Clairement ils ne sont pas craintifs ! L’autre star est bien sûr le léopard. Beaucoup plus furtif que son congénère, il se laisse toutefois apercevoir de temps à autre ici à Pench.
Le parc réunit également quelques 300 espèces d’oiseaux. Alors que les pics du Bengale, calaos de Gingi et calaos de Malabar se cachent dans les arbres, les paons bleus et coqs bankivas courent dans la forêt à l’approche de la moindre voiture. Les crabiers de Gray, martins-pêcheurs de Smyrne et martins-pêcheurs pies tout comme les cormorans de Vieillot sont eux toujours à proximité des points d’eau. Enfin, les colorés rolliers indiens et les perruches alexandre, à collier ou à tête prune vous suivront un peu partout tout au long de votre safari !

Chien sauvage d’Asie appelé Dhole

Tigre du Bengale

Ce qu’on a le plus aimé : la forte densité et diversité d’animaux présents dans le parc. Et on ne parle pas herbivores uniquement !

Ce qu’on a le moins aimé : la quantité de voitures qui pouvaient parfois s’accumuler à un endroit précis parce qu’un tigre avait été aperçu au loin. Heureusement notre guide était assez autonome et préférait suivre son instinct que d’attendre que les autres lui débusquent les félins.

Infos pratiques

Combien de temps passer à Pench ?

2 jours
Il y a trois portes d’entrée dans le parc, Turia étant la principale.
Attention le parc est fermé tous les mercredis après-midi ainsi que pendant la mousson (de juillet à septembre).

Frais d’entrée à Pench

Pour effectuer un safari dans le parc, il vous faudra tout d’abord acheter un permis : 1 500 Rs.
Les réservations sont ouvertes 120 jours à l’avance sur le site du Département des Forêts. Comme le nombre de véhicules autorisés chaque jour dans le parc est limité, mieux vaut anticiper. Vous pouvez réserver tout seul ou passer par votre lodge, moyennant un supplément.

Il faudra ensuite payer :

  • la location de l’une des gypsies et de son chauffeur enregistrés auprès du parc : 2 500 Rs.
  • un guide qui vous sera attribué aléatoirement le jour du safari : 480-600 Rs.

Tout ça peut paraître un peu compliqué à gérer tout seul. Aussi, si la réservation a été effectuée par votre lodge, vous n’aurez pas à vous soucier de la gestion du guide et du véhicule.

Où dormir à Pench ?

  • en dortoir ou chambre gérés par le Département des Forêts
  • à l’hôtel ou en lodge

Quoi faire à Pench ?

  • un safari en gypsie. Les sorties se font à la demi-journée (matin et/ou après-midi). Seul un permis professionnel permet de rester en continu toute la journée dans le parc.
  • une balade à pieds de 2-3 heures, menée par un guide au travers de la forêt.
  • un trek d’une demi-journée dans la forêt et accompagné d’un guide.

Kanha

Tadoba

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Connaître les nouveautés du site en avant-première Suivre les évènements qui rythment notre vie de photographes Recevoir tout de suite un joli fond d'écran pour habiller téléphone ou ordinateur

Bienvenue parmi nous ! Votre fond d'écran est en route...N'oubliez pas de vérifier vos spam et délivrez-nous de cette boîte maléfique si on est dedans !

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Trois excellentes raisons de donner son @ !

Connaître les nouveautés du site en avant-première Suivre les évènements qui rythment notre vie de photographes Recevoir tout de suite un joli fond d'écran pour habiller téléphone ou ordinateur

Bienvenue parmi nous ! Votre fond d'écran est en route...N'oubliez pas de vérifier vos spam et délivrez-nous de cette boîte maléfique si on est dedans !